Musitechnic Academy

Star Wars Headspace – Un review de Fran-6


The-Encounter-You-Look-Familiar

Vous n’avez probablement jamais entendu parler de cette série de films qui a débutée dans les années 70 et qui se passe dans l’espace… En fait, qui n’en a jamais entendu parler? Avec le retour de Star Wars « The Force Awakens », Disney a vraiment frappé fort côté publicité. Tellement que même nos sacs d’oranges portaient leur logo puisqu’orange et rond riment avec BB-8, n’est-ce pas?

Mais de tout ce brouhaha commercial est sorti quelque chose de surprenant : un album électronique rassemblant plusieurs artistes du milieu qui n’ont reçu qu’une seule contrainte : ne pas utiliser la musique du Ô grand John Williams, mais uniquement les sons et dialogues.
Il est surprenant de voir une telle idée originale car, en effet, ce ne sont pas les remix des thèmes de John qui manquent sur notre grand Internet, mais… est-ce que le défi a été relevé avec brio? C’est ce que nous allons voir plus en détails…

 


 

Pour rassembler de grands noms, Rick Rubin (le producteur) n’a pas raté son coup : Flying Lotus, Bonobo, Röyksopp, Claude VonStroke et la liste continue. Mais quelque chose devait être établi du départ : chacun de ces artistes ont tous leur touche unique. Est-ce que les mettre tous au même niveau sous un thème était suffisant affin que l’album se tienne? Étonnamment, oui.
Bien sur, il faut aimer la musique électronique en général afin d’apprécier réellement cet hommage, car, après l’ouverture majestueuse et comique de Kaskade « C-3PO’s Plight », on plonge dans un tempo rapide qui remixe encore plus de dialogues des films (et qui, personnellement, m’a fait beaucoup rire à ma première écoute), celui de « Help Me! » de GTA.

 

 


 
ewokbaby

La première moitié de l’album est plus concentrée sur l’univers sonore et des phrases les plus populaires de Star Wars, tandis que la deuxième tourne plus autour de l’ambiance que dégagent les films. Pour faire plus simple : J’ai dansé sur la première moitié et ensuite je suis parti dans un autre univers après la ligne qu’a tracé lui-même Rick Rubin avec son « NR-G7 » qui, selon moi, est le maillon faible de l’album avec ses arrêts complets du son répétitifs et « Ewok Pumpp » de Rustie qui frappe un peu trop fort pour de pauvres petits Ewoks.
Je dirais que ce qui brise un peu notre écoute est le travail fait à la fin au mastering aux niveaux sonores car certaines pièces ont beaucoup plus de dynamique que d’autres et certaines sont tellement compressées que l’on a cette impression de fatigue à leur écoute.

 


 

Étant un énorme fan des ambiances, mes coups de cœurs sont sans aucun doute le vol plané dans la nostalgie d’Attlas avec « Sunset Over Manaan », les sons et la Cantina de Bonobo « Ghomrassen », le thème que Galantis a fait chanter à un alien dans « Scruffy-Looking Nerfherder » et la merveilleuse ouverture au piano de Kaskade « C-3PO’s Plight ».

 

 


 

Est-ce que Disney a réussi son but final? Je ne crois pas vraiment, car remixer les sons de Star Wars reste encore une trop grande marge de manœuvre pour des artistes aussi différents. Le résultat est très intéressant à écouter quand le désir d’entendre un univers musical parallèle à celui de Star Wars fait surface, mais l’effet n’est pas réussi comme pour l’album remixé de « Tron » par Daft Punk, ou encore le « Almost Alice » qui était autour du thème des Aventures d’Alice au Pays des Merveilles par des groupes Pop/Rock.
L’album ne fait peut-être pas un tout uniforme, mais il reste que si vous êtes un fan d’électronique et de Star Wars, vous vous devez de l’écouter au moins une fois pour ses bijoux qu’il renferme, différents pour chacun d’entre nous.

 

N’hésitez pas à m’envoyer des recommandations d’albums récents à couvrir prochainement ou à commenter vos avis sur ce review.

 

L’album est disponible en intégralité sur Soundcloud, en voici la playlist ici-bas. Bonne écoute!

Fran-6

 

23 juin 2016

0 responses on "Tables Tournantes - Star Wars Headspace (29-04-2016)"

Leave a Message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Musitechnic © TOUS DROITS RÉSERVÉS